La nature occupe une place fondamentale dans l'oeuvre de Cécile Maulini. En peinture comme dans ses collages, elle est omniprésente : bords de mer, jardins idylliques, montagnes... Et bien sûr les fleurs. Fil conducteur et motif récurrent ; des fleurs en nature morte, calmes, décoratives, apaisées ; des fleurs morcelées et fragmentées comme dans la série Sept Folies ; mais aussi des fleurs en action qui se heurtent aux cavaliers dans des compositions épiques. 

 

       Cette impression est renforcée par l'utilisation des couleurs, une palette intuitive, plutôt joyeuse et pleine de contrastes. Les monochromes sont très présents en arrière-plan, rien ne vient détourner notre regard des forces en action. Les formes et les couleurs se superposent en offrant une multiplicité de points de vue et de nombreuses possibilités de lecture. 

 

       Le regard est d'abord flatté par la chaleur des couleurs, par des motifs familiers et rassurants. Il se heurte ensuite à une énergie débordante. La dualité opère : le cavalier à l'attaque se substitue à la douceur des fleurs. Invasives et débordantes elles semblent vouloir jaillir de l'oeuvre, prises au piège d'une forme ou d'un format qui les étouffe. 

 

      Le format – si l'artiste privilégie les petits elle passe de l'un à l'autre régulièrement – et l'espace semblent perpétuellement être interrogés dans le travail de l'artiste : quand certaines séries d'œuvres aux motifs foisonnants paraissent étouffer, vouloir sortir du cadre, les séries plus récentes se muent au contraire en vastes espaces calmes, apaisés, impénétrables. Non sans évoquer la renaissance, ces fenêtres cintrées attirent notre regard vers un au-delà serein où la nature reprend sa respiration. 

 

       La dimension fantastique et onirique est alors omniprésente :ici les fleurs ou autres motifs lévitent, superposés à des arches d'un autre temps devant des paysages impassibles. Ailleurs ces cavaliers floraux fous sont en suspension dans des espaces où le temps n'a pas de prise ; plusieurs collages, enfin, et notamment la série Les songes ne sont pas sans évoquer les œuvres surréalistes, images latentes de l'inconscient. 

 

       Les collages de l'artiste sont intrinsèquement liés à sa pratique picturale. Ils intègrent plusieurs figures présentes dans ses œuvres peintes :la nature d'abord - végétaux et animaux- ou encore les paysages. De nombreux collages superposent ces éléments à des intérieurs datés mais chics, à l'heure de gloire révolue. L'artiste conçoit ses collages comme des rencontres d'univers et de temporalité différentes emprunts d'inspiration dada et surréaliste. Ces images et ces objets aux différentes vies et de différentes époques sont réactivés, donnant naissance à un univers fantastique, familier, mais énigmatique où la solitude se mêle à la douceur. 

 

       Cécile Maulini née à Saulieu, vit et travaille à Dijon. Après une année de préparation à l'école des Beaux-arts et une année d'histoire de l'art, elle a suivi un cursus à l'école nationale supérieure d'art de Bourges (2002). Elle a participé à de nombreuses expositions collectives, notamment au musée des Beaux-arts de Dijon dans l'exposition Halle 38 – années tropiques (2020), mais aussi au FRAC Bourgogne La Peinture en apnée (2017), et a réalisé plusieurs expositions personnelles au FRAC Bourgogne (2019) ou encore aux Ateliers Vortex à Dijon (2014). 

Noémie Satori

Expositions personnelles

2019              

Storefront, Boutique des Bains du Nord, Frac Bourgogne, Dijon.

 

2017             

Encyclies, Espace culturel de Gurgy, sur une proposition du Frac Bourgogne.
 

2015             

Les Cheminées de fée, Château de Châteauneuf-en-Auxois, sur une invitation des Ateliers Vortex.
 

2014             

Les Hortensias se décident pour le bleu, Les Ateliers Vortex, Dijon.



Expositions collectives

 

2020 

Halles 38, Années tropiques, Frac Bourgogne et Musée des Beaux-Arts, Dijon.

 

2017             

La peinture en apnée, Frac Bourgogne, Dijon.           

Collection particulière, Médiathèque Eric Rohmer, Tulle (Corrèze).
 

2016             

Au Fil du temps, La Métairie des Arts,

St Pantaléon de Larche, (Corrèze).
 

2014             

Fil, du Rosel au Poinct de Tulle, Salle capitulaire du Musée du Cloître, Hôtel Lauthonie, Tulle.
 

2013             

Déviation 2, Musée du temps, Besançon, (Doubs).
La Parution, Galerie L’œil-écoute, Limoges.

Culture(s) générale..., Voiteur, (Doubs).­­
­

 

2012             

Déviation, Parcours d’art contemporain, Besançon, (Doubs).
 

2011             

Festival Défense de nettoyer en marche, Ronchamp, (Haute-Saône).
Showroom des Editions Untitled, Mon Loup, Besançon.

 

2005             

Espace d’intérieur, Les réservoirs, Limay, (Yvelines).
 

2003             

Mulhouse 003, les écoles d’art en France, Mulhouse.
Tous à table! , musée de la porcelaine Philippe Deshoulieres, Foëcy, (Cher).

 

2002            

Première vue, Passage de Retz, Paris.
Pause au Logis,  exposition à l’hôpital de Dun-sur-Auron, (Cher).    
Contrôle technique, La Box, Bourges ; Le Garage, Nancy.

 

2001            

Avec motif apparent, l’Arboretum, Argenton-sur-Creuse, (Indre).­­
 

Commandes

 

2019

Réalisation d’une peinture murale dans le cadre de la commission de quartier Chevreul-Parc, Dijon.

 

Création de peintures dans une des salles de l'entreprise Hillebrand, Beaune.

2016  

Création d’une œuvre dans le cadre du programme Nouveaux commanditaires, pour l'association des Amis de la Maison des Enfants de l’Assistance publique et des Nourrices du Morvan, Alligny-en-Morvan (Nièvre).

Réalisation de dessins pour un long métrage de Charles de Meaux, Le portrait interdit. Selection Festival de Cannes 2017 hors compétition.

 


Résidences

2019              

Résidence Storefront, Frac Bourgogne.

2016             

Obtention d’un atelier d’artistes de la Ville de Dijon.

2013/2014   

Résidence de création autour de la dentelle de Tulle, association Merveilleux Prétexte, Tulle.
 

Projets en milieu scolaire

2021            

De la peinture à l'espace, de restauration en création - Réalisation d'une peinture murale avec les élèves du  Collège Gaston Roupnel, Dijon.

 

2018             

Réalisation d’une fresque participative à l’école élémentaire Côteaux du Suzon dans le cadre d’une commission de quartier (Dijon).

2015             

Résidence "Excellence des Métiers d’Art" au Lycée E. Gauthey de Chalon-sur-Saône section "Arts et Couture" en partenariat avec Le Consortium. 

Bourses, Projets

2011             

Création d’un multiple pour la maison d’édition Editions Untitled (www.editions-untitled.fr).

2007/2009  

Réalisation d’œuvres pour La Parution : édition de multiples avec un collectif d’artistes.
 

2005           

Obtention de la bourse d’aide à la production La Box Ensa Bourges.

 

Collections

Frac Bourgogne, Consortium Museum, Musée de Tulle, collections privées.

Diplômée  de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bourges en 2002 (DNSEP).